Connecter les outils BO à une base de données HANA

Connectivité aux outils de reporting

Grâce aux services XS et à son moteur ODBC/JDBC, SAP HANA peut être connecté à de multiples outils de reporting SAP tels que Web Intelligence, Lumira Discovery ou encore SAP Analytics Cloud.

SAP Analytics Cloud

L’outil de reporting Cloud de SAP, SAP Analytics Cloud, est un SaaS (Software as a Service) disposant d’une connexion de type Live Data, c’est à dire que les données ne sont pas répliquées dans le Cloud. Cela permet de se connecter à une base de données HANA à travers l’utilisation d’un reverse proxy ou de la méthode CORS.

Connectivité SAP HANA avec SAP Analytics Cloud

Ce type de connexion nécessite l’utilisation du protocole SSL (HTTPS) pour sécuriser les échanges entre le reverse proxy et SAC d’une part et entre le reverse proxy et le système HANA d’autre part. SAP HANA dispose d’un outil intégré, appelé le TrustManager, pour générer les demandes de signature de certificats et ajouter ou révoquer des certificats existants.

Pour l’utilisateur, il faudra qu’il accède à SAP Analytics Cloud via l’adresse du reverse proxy et non plus par l’adresse classique. C’est l’unique changement pour lui, les redirections entre le Cloud et la base de données HANA sont paramétrées et gérées grâce au reverse-proxy. Il est aussi possible d’utiliser la méthode CORS (Cross Origin Resource Sharing) pour autoriser SAC à accéder à la base HANA directement.

Une fois la connexion mise en place, le processus de création de présentation reste inchangé. L’utilisateur devra créer un modèle de données à l’aide de la connexion Live, en s’authentifiant à HANA et en récupérant les éléments  qu’il souhaite via l’éditeur de requêtes. Il aura ensuite la possibilité de créer son modèle et sa story.

A noter que deux solutions sont disponibles pour le reverse proxy, la première consiste à utiliser un serveur Apache, la seconde utilise SAP WebDispatcher.

Web Intelligence

Auparavant, dans Web Intelligence (version antérieure à la 4.2), il était nécessaire de disposer d’une couche sémantique (univers de type UNX) basée sur des vues HANA afin de développer des rapports basés sur des données HANA. Depuis la version 4.2 sortie en 2016, les connexions ODBC/JDBC et HTTP(S) sont supportées, permettant de directement accéder aux vues HANA via l’éditeur de requêtes.

Connectivité SAP HANA avec Web Intelligence

Par rapport à la création de connexion, la seule différence notable est liée à l’utilisation du HTTP(S). Les ports utilisés pour accéder à HANA diffèrent des ports employés via ODBC/JDBC :

  • ODBC/JDBC : serveur :3<Numéro d’instance>13

Il s’agit ici des ports par défaut de HANA, ils peuvent être modifiés.

Pour créer une connexion, connectez-vous à la CMC puis créez une connexion OLAP.

CMC Création Connexion HANA
CMC Création Connexion OLAP

Deux différences notables entre une connexion de type ODBC (en bas) et HTTP (en haut) :

  • La première concerne la partie des « informations serveur », l’un est une IP, l’autre une adresse HTTP.
  • L’impossibilité de paramétrer le SSL et paramètres de session dans le cadre d’une connexion HTTP. Ceci étant dû au fait que ces paramètres sont gérés par SAP HANA et les services XS.

Après avoir mis en place la connexion, il est possible de créer un univers (pour les versions Web Intelligence antérieure à la 4.2) sur lequel un rapport sera développé ou directement créer un document sur les vues HANA (pour Web Intelligence 4.2+). Le développement des rapports reste identique indépendamment du type de connexion employé.

La procédure de création de connexion via Information Design Tool requiert les mêmes informations que celles nécessaires dans la CMC, c’est-à-dire l’IP du serveur, le port de communication ODBC/HTTP(S) ainsi que les identifiants HANA.

En utilisant JDBC, il est possible d’utiliser une connexion « Live » où les données ne sont pas répliquées dans Web Intelligence mais uniquement conservées et traitées dans HANA. Cette méthode est préconisée par SAP. La connexion live est utilisable à travers la source de données « SAP HANA Online ». De plus, les connexions JDBC sont préférables aux connexions ODBC en matière de maintenabilité car les connexions ODBC doivent être présentes sur les postes clients contrairement au JDBC.

Web Intelligence SAP HANA Online

Dans cette configuration, il suffit de sélectionner une connexion puis une vue HANA. La totalité des objets disponibles dans la vue est aussi disponible dans le rapport, il n’est pas possible de choisir les objets que l’on souhaite comme lors de l’utilisation d’un univers. Cette connexion Live délègue l’ensemble des calculs à la base HANA.

Lumira Discovery

SAP Lumira Discovery (anciennement Lumira) propose deux modes de connexion vers HANA. Un mode « live » via HTTP(S) et un mode « import » via ODBC. Les différences de mise en place de ces connexions sont les mêmes que celles vues sur Web Intelligence.

Connexion live HANA Lumira Discovery
Connexion import HANA Lumira Discovery

Une fois connecté, sélectionnez votre vue et créez votre visualisation :

Visualisation HANA Lumira Discovery

L’ensemble des attributs, mesures et hiérarchies sont disponibles dans le panneau latéral gauche de l’interface.

Lumira Designer – anciennement Design Studio

De la même façon que Lumira Discovery ou Web Intelligence, Lumira Designer (Design Studio) permet de se connecter via ODBC mais aussi via HTTP(S) dans le cadre d’une connexion back-end  ou encore en passant par SAP BusinessObjects.

Connectivité SAP HANA avec Design Studio

Dans le cas d’une connexion ODBC, commencez par créer une connexion ODBC locale :

Création d'une connexion ODBC locale

Dans Design Studio, sélectionnez ensuite votre source de données.

Sources de données

Cliquez sur OK puis identifiez-vous pour valider la connexion.

Validation d'une connexion HANA

Dans le cas d’une utilisation d’une connexion HTTP(S), allez dans « Tools »> « Preferences » > « Backend Connexions » :

Connexion HTTPS Design Studio

CONCLUSION DE L’EXPERT

Les principaux outils de la suite SAP BusinessObjects sont capables de se connecter nativement à la base de donnes SAP HANA. Ceci vous permet de réaliser facilement et rapidement  votre reporting sur vos données HANA, quel que soit la stratégie BI (Cloud, On-premise, Reporting Webi, DataViz Lumira, …)

Depuis la version BI 4.2 l’accès aux données HANA peut être réalisé de plusieurs façons, permettant de s’adapter à votre contexte et à votre environnement. On peut accéder aux données au travers de liens directs OBDC, JDBC, HTTP, HTTPS ou indirects UNIVERS BO. Ceci accélère une fois de plus le déploiement de la BI SAP sur une base HANA.

Merci à Alexandre BOUNAS et à Benjamin STIENNE pour leurs contributions à l’écriture de cet article.



Laisser un commentaire

Etes-vous un humain ? *