BI 4.2 SP3 : Java Vs HTML5

SAP BusinessObjects 4 utilise dans son application web « BI Launch Pad » deux technologies pour ouvrir, modifier et actualiser ses documents « Web Intelligence » : Le DHTLM et l’applet java (Appelée par abus de langage JAVA).

Java vs DHTML

Avec l’arrivée de la Plateforme SAP BI 4.2 en 2016, SAP souhaite se dispenser de l’applet JAVA et développer uniquement en DHTML !


Utopique ?

Parlons un peu d’histoire, qu’est-ce que le DHTLM et l’applet JAVA ?

DHTMLAPPLET JAVA

Le DHTML (Dynamic HyperText Markup Language) ou HTML dynamique, n’est pas, à proprement parler, un nouveau langage de description de page appelé à se substituer au HTML.

Il s’agit en fait d’une utilisation combinée de la dernière version de celui-ci (le HTML 5) et d’un langage de script simple, tel que le JavaScript, qui permet de créer des pages animées et interactives.

Vous l’aurez compris, la star du DHTLM est notre HTLM 5 mais attention ce n’est pas une simple suite du HTLM 4 ! Avec des API toujours plus interactives, Il se positionne aujourd’hui comme un sérieux concurrent de l’applet JAVA.

Une applet Java, quant à elle, est une applet, qui peut fonctionner dans un navigateur web, grâce à une machine virtuelle Java (JVM). Les applets Java ont été introduites dans la première version du langage java en 1995.

Les applets sont utilisées pour fournir au sein d’applications Web des fonctionnalités interactives qui ne pouvaient pas être fournies par le langage HTML.

Le code d’une applet est téléchargé depuis un serveur web et le navigateur lance l’applet dans la page HTML ou dans une nouvelle fenêtre. Le réel avantage est qu’une applet peut être mise en cache par le navigateur, afin d’accélérer les consultations futures.

SAP Business Objects 4 propose dans sa plateforme web « BI Launch Pad » au niveau des préférences de chaque utilisateur, d’afficher ou de modifier ses documents selon la technologie préférée.

Modifier document JAVA HTML

Quelle technologie choisir pour afficher et modifier vos documents ?

JAVA VS DHTML

Il est vrai que sur la plateforme BI 4.1 les différences entre DHTML et l’applet java étaient assez conséquentes mais aujourd’hui avec l’arrivée de la BI 4.2 SP3, SAP est en train de gagner son pari !

L’état de l’art des fonctionnalités ajoutées au HTML en BI 4.2 SP3

Voici la liste des dernières fonctionnalités ajoutées au HTML par la BI 4.2 SP2 et SP3 :

  • Possibilité d’utiliser des sources de données Excel
  • Possibilité de créer, modifier, supprimer les mises en formes conditionnelles
  • Possibilité de créer ses formats de nombres personnalisés
  • Possibilité de fusionner les variables entre elles
  • Possibilité de créer des contrôles d’entrée en cascade
  • Possibilité d’utiliser les « sous-requêtes » dans le panneau de requête
  • Possibilité de modifier la source de données d’un rapport

Ci-dessous 2 principales fonctionnalités ajoutées au HTML :

Menu HTML de création de mises en forme conditionnelles
Menu HTML de création de mises en forme conditionnelles
Menu HTML permettant de modifier la source de données
Menu HTML permettant de modifier la source de données

Que manque-t-il au DHTLM pour qu’on puisse parler réellement de FULL HTML ?

L’onglet « données » n’existe pas en mode HTML

Cette fonctionnalité permet de lister et d’afficher un échantillon de lignes de toutes les sources de données utilisées dans votre document.

Onglet données

HTML

Menu HTML de création de mises en forme conditionnelles
Menu HTML de création de mises en forme conditionnelles

APPLET JAVA

Menu HTML permettant de modifier la source de données
Menu HTML permettant de modifier la source de données

En mode HTML, on ne peut pas accéder aux services Web

Cette fonctionnalité permettant de créer des Services Web à partir de composants présents dans votre rapport Web Intelligence, n’existe pas encore en mode HTML.

Services web webi

HTML

services web html

APPLET JAVA

Services web applet java

En mode HTML, on ne peut pas encore accéder à toutes les sources de données

Les sources de données suivantes ne sont pas accessibles en mode HTML :

  • Vue d’analyse
  • SQL à la carte

HTML

Sources de données HTML

APPLET JAVA

Sources de données bi4

L’applet JAVA a-t-elle encore un avenir ?

Dans un monde informatique en pleine mutation, l’applet java a de moins en moins de soutiens. Les versions se multiplient, la maintenance devient de plus en plus compliquée, sans parler de Chrome qui l’abandonne tout simplement dans son navigateur. Les applets java sont la plupart du temps écrites en java, mais elles peuvent également être écrites dans n’importe quel langage qui se compile en Bytecode, comme Jython, Groovy ou encore Scala … Un nouveau duo pourrait peut-être voir le jour ?!

 À noter que si vous êtes toujours en version 4.1, la SAP note 1904873 vous permettra d’améliorer la configuration de java afin d’optimiser les temps de chargements de la JVM.

Pour conclure, le retard est quasiment comblé, et SAP annonce que les dernières fonctionnalités manquantes arriveront dans les prochains Services Pack !

A vos migrations !



Un commentaire

Laisser un commentaire

Etes-vous un humain ? *

INSCRIVEZ-VOUS AU BLOG DECIVISION
Recevez tous les mois nos billets d'experts sur les produits de la gamme BI SAP : Web Intelligence, Lumira 2.0, SAP Analytics Cloud, Roambi, SAP HANA...