BI 4.2 SP6 – Les nouveautés de la dernière version de SAP BusinessObjects

SAP continue d’innover et reste fidèle à sa stratégie de sortie régulière de Service Pack. Ce mois de juillet a donc vu la sortie de la BI 4.2 SP6 qui intègre beaucoup d’améliorations sur lesquelles nous allons revenir dans cet article.

En tant que Partenaire Gold SAP, nous avons eu le privilège de disposer d’une version en avant-première (ramp-up), ce qui nous a permis d’éprouver les dernières nouveautés de ce SP6, d’en tester les limites et intérêts, afin de vous proposer ce tour d’horizon de ce que nous avons pu évaluer.

Web Intelligence Interactive Viewer (Fiori)

Le WebI Viewer a encore été amélioré dans cette version SAP BI 4.2 SP6 et vos utilisateurs disposent de nouvelles fonctionnalités intéressantes :

Rafraîchissement automatique des documents

Rafraichissement automatique des documents Webi

Une fois ce mode activé :

  • vous ne pouvez pas modifier le document, les fonctionnalités habituelles sont désactivées ;
  • la barre d’outils n’affiche plus que le nom du document et la date de dernière actualisation ;
  • le timeout est désactivé.
Date de dernière actualisation avec SAP BI 4.2 SP6

Notre avis : Idéal pour une utilisation de documents sur écran de contrôle grâce à son mode plein écran sans déconnexion, cette fonctionnalité est uniquement disponible sur WebI Viewer (Fiori) et n’existe pas sur WebI classique ni sur le client lourd (Rich Client).

Nouveaux objets de personnalisation : rafraîchissement, commentaires…

Il est maintenant possible d’adapter précisément l’affichage du WebI Viewer (Fiori) aux besoins de vos utilisateurs, et ce directement depuis la personnalisation des groupes via la CMC, les droits sont automatiquement appliqués aux 2 portails Webi.

Objets de personnalisation avec SAP BI 4.2 SP6

Drill (mode Explorer)

Le mode Explorer est maintenant disponible, via un menu simplifié qui permet aussi l’activation des tris, des classements et le pliage / dépliage.

Mode Explorer BI 4.2 SP6

Parmi les autres nouveautés sur le Web Intelligence Interactive Viewer dans cette version BI 4.2 SP6, citons les possibilités :

  • Animation des graphiques
  • Affichage automatique de la barre de filtres lorsqu’ils sont définis

Notre avis : Les effets visuels sur les graphiques sont intéressants & modernes, mais ce sont surtout les nouvelles possibilités (exploration des données) et l’amélioration de l’interface (filtres, tris, drill) qui séduisent. Le WebI Viewer améliore encore l’expérience utilisateur et fait du portail « Fiori » un incontournable pour vos consommateurs de rapports.

Web Intelligence

Tout comme le WebI Viewer, l’application Web Intelligence dispose aussi de son lot de nouveautés intéressantes :

Dimensions temporelles

Directement depuis Web Intelligence, un simple clic droit sur un objet de type « date » vous permettra de créer une dimension temporelle, à la manière des dimensions géographiques.

Cet objet est largement paramétrable : il est donc possible de définir sa propre plage de dates ainsi que sa hiérarchie. Cet objet permet aussi de compléter la dimension avec les dates manquantes.

Paramétrage des dimensions temporelles SP6

Notre avis : D’une réelle utilité, cette fonctionnalité vous permettra l’utilisation de ces dimensions temporelles dans vos graphiques, le respect des ordres chronologiques, la possibilité de créer des hiérarchies temporelles, d’améliorer vos contrôles d’entrée… et la possibilité de travailler sur votre propre calendrier, fiscal par exemple. Plus besoin d’une requête pour créer un calendrier, plus de « trous » dans les dates !

Profils de sécurité

Depuis WebI, il est maintenant possible, sur des univers UNX uniquement, d’appliquer des profils de sécurité définis dans IDT dès l’ouverture d’un document. Cette option s’active directement depuis les propriétés du document WebI :

Sécurité à l'ouverture d'un document en SP6

Notre avis : Cette fonctionnalité couplée à des requêtes non actualisables peut être redoutable d’efficacité. Attention, les profils de sécurité appliqués ne concernent que les univers UNX, les restrictions d’accès sur vos univers UNV ne seront donc malheureusement pas prises en compte. En cas de document purgé, cette fonctionnalité n’est d’aucune utilité.

Liens entre onglets

Il est enfin possible de créer des liens dans un document entre les différents onglets présents. Cette opération se fait très simplement en ajoutant un lien hypertexte puis en sélectionnant le rapport souhaité.

Liens entre les onglets dans Web Intelligence BI 4.2 SP6

Notre avis : Idéal pour pouvoir créer un sommaire à vos documents ! Attention, le JavaScript doit être activé sur l’application Web Intelligence depuis la CMC.

Il est théoriquement possible de créer des liens dynamiques sur vos dimensions renvoyant vers les onglets choisis, cependant cela demandera un peu de développement car les rapports sont identifiés par ID et non par nom.

Option de rafraîchissement de requêtes

Auparavant disponible pour Excel, cette option est maintenant étendue aux sources univers, SAP Direct Access, SAP HANA Direct Access, SQL à la carte et texte. Il est donc possible de définir l’actualisation ou non d’une requête via ces propriétés.

Rafraichissement des requetes en SP6

Cette nouvelle fonctionnalité est aussi active sur les documents planifiés.

Utilisation de fichiers texte en source via le mode Web (txt, csv et fichiers textes stockés sur le CMS)

Cette fonctionnalité s’utilise de la même manière que lorsque l’on travaille sur une source Excel :

Fichier texte source avec la BI 4.2 SP6

Nouveaux graphiques : entonnoir, pyramide, histogrammes à barres chevauchées

Nouveaux graphiques en BI 4.2 SP6

Nouveaux styles par défaut pour les tableaux et les graphiques, nouvelle palette de couleur

Retour de la formule PageDansSection() comme dans Desktop Intelligence

Option d’affichage du nombre de pages lors des exports PDF

Nouveaux paramètres pour l’OpenDoc : format xlsx supporté, supporte aussi les opérateurs complexes pour les invites (SAP HANA, SAP BW)

Information Design Tool (IDT)

Nous reviendrons plus longuement sur les nouveautés IDT de la BI 4.2 SP6, comme nous l’avons fait précédemment sur les nouveautés IDT SP5.

Les nouveautés sont en effet nombreuses :

  • Création d’univers basés sur des procédures stockées & conversion d’univers UNV basé sur des procédures stockées
  • Sélection de tables à rafraîchir lors de l’actualisation de la fondation de données
  • Simplification de la gestion et de la visualisation des tables dans la fondation de données (options d’alignement des tables, de basculement de tables)
  • Possibilité de dupliquer les jointures lors de la création de tables d’alias
  • Choix de la police de caractères pour l’éditeur SQL, via les préférences
  • Nouveaux choix de rechercher/remplacer : rechercher dans les noms, descriptions, scripts ; nouveaux objets supportés : listes de valeurs, contextes, invites
  • Possibilité de filtrer via le nom ou des critères dans la fondation de données et la couche sémantique
  • Création de projets locaux directement lors de l’extraction d’un univers du référentiel
  • Nouvelles sources de données supportées : SAP HANA 2.0 SP2, SQL Server 2017, SQL Server Azure, IQ 16.1, Teradata 16.x, Hive2.3
  • Des améliorations sur les BI Sets, qui supportent enfin MySQL & Sybase. Nous étudierons ces nouveautés dans nos articles dédiés aux BI Sets.

Outils de la Plateforme BI

  • Nouveau design pour la Différence Visuelle
  • Nouveautés dans la recherche de documents : affichage du chemin, des instances

CONCLUSION DE L’EXPERT

Dans cette version BI 4.2 SP6, SAP renforce encore l’attractivité du Web Intelligence Interactive Viewer (Fiori), avec de nouvelles fonctionnalités intéressantes et des mises à jour très ergonomiques.

Web Intelligence profite aussi de deux nouveautés que nous avons particulièrement appréciées au regard des attentes de nos clients : les dimensions temporelles & la possibilité de créer des liens entre les onglets d’un même rapport.

Notons enfin qu’aujourd’hui, SAP propose encore des nouveautés exclusivement sur l’outil IDT, très utiles mais aussi très puissantes comme le sont les BI Sets par exemple. Nous préconisons donc plus que jamais de développer tout nouvel univers avec cet outil plutôt qu’avec l’ancien Designer (UDT).

Merci à Gaëtan BONNEAU et au Support DeciVision pour sa contribution à l’écriture de cet article.



Un commentaire

Laisser un commentaire

Etes-vous un humain ? *