BI 4.2 SP5 – Les ensembles (BI Sets) dans IDT (2/2)

Nous avons vu dans la première partie comment créer un conteneur et comment y ajouter des BI Sets statiques. Nous allons voir maintenant comment créer des BI Sets Temporels, les autres méthodes de création de BI Sets (composé & requête), ainsi que les principales propriétés des BI Sets.

Quelques éléments techniques seront abordés en fin d’article.

Création d’un ensemble temporel

La première différence, avec les BI Sets statiques, lors de la création d’un « temporal set » est le choix d’un des calendriers définis précédemment dans le conteneur qu’il faudra lier à une dimension « date » de notre univers :

Ensemble temporel dans IDT

Nous avons décidé ici de créer un jeu de données sur le sujet « Region » pour suivre dans le temps le mouvement de ces régions dans notre jeu de données en fonction des dates de ventes. En liant notre calendrier à l’objet « Invoice Date », il nous sera possible de suivre dans le temps les régions qui entrent ou sortent de notre périmètre d’analyse pour des dates de ventes.

L’idée ici est d’avoir un ensemble qui me permette de répondre aux questions :

  • Quelles régions sont actuellement dans mon ensemble
  • Quelles régions ont rejoint mon ensemble sur une période
  • Quelles régions ont quitté mon ensemble sur une période
  • Quelles régions sont restées dans mon ensemble sur une période

A l’aide de l’éditeur de requête d’IDT, nous pouvons facilement vérifier les régions pour lesquelles des ventes ont été réalisées sur les périodes définies dans notre calendrier :

Liste des régions et de leurs chiffres d’affaires pour la période du 01/04/2018 au 30/06/2018 :

Exemple d'ensemble sur IDT

Liste des régions et de leurs chiffres d’affaires pour la période du 01/01/2019 au 31/03/2019 :

Exemple ensemble région avec chiffre d'affaires IDT

Autres possibilités : sets composés & éditeurs de requêtes

Il est possible d’obtenir des BI Sets en combinant tout ou partie de BI Sets existants.

Combiner ensemble IDT

Il faudra attribuer vos BI Sets existants à une ou plusieurs collections, puis recouper ces collections en fonction des leurs données communes. Cette opération est facilitée par une représentation graphique à l’aide d’un diagramme de Venn :

Diagramme VENN

Il suffit ensuite de choisir les zones du diagramme à conserver et cliquer sur terminer pour déterminer une nouvelle étape. Dans notre cas il s’agit de l’étape de départ d’un nouveau BI Set, mais il aurait pu s’agir d’une étape intermédiaire de la création d’un autre set.

Nouveau BI Set dans IDT

Il est également possible de définir des BI Sets avec des requêtes :

BI Set avec requête

 Remarquez qu’il est possible d’utiliser des BI Sets existants pour filtrer notre nouvelle étape :

Filtre BI Set existant

A noter : N’hésitez pas à combiner différentes techniques pour obtenir les BI sets voulus. En utilisant à la fois « Données visuelles », « Ensembles composés » et « Editeur de requête », vous pourrez répondre à n’importe quelle problématique.

Publier vos BI Sets

Une fois vos sets définis, il faudra les rendre disponibles dans la couche sémantique de votre univers. Comme pour la publication d’un univers, il sera possible de publier un conteneur de BI Sets :

Publication d'un BI Set

Les propriétés d’un ensemble

Les « Frozen sets » :

Il est possible de figer un BI Set pour qu’il ne soit plus modifiable (donc plus d’ajout ou de suppression de membres). L’ensemble est alors dit « gelé » ou « Frozen ». Les BI Sets gelés ne peuvent plus être modifiés et servent alors d’ensembles de référence qui peuvent être utilisés dans la construction de nouveaux BI Sets.

Frozen Set IDT

L’onglet « Temps » :

Cet onglet permet de définir les options relatives aux BI Sets temporels uniquement. Ce volet sera grisé pour les BI Sets statiques.

Onglet Temps IDT

L’onglet « Historique » :

Il donne un aperçu quantitatif des entrées et des sorties dans le jeu de données. Après chaque génération, une nouvelle ligne d’historique est enregistrée avec le nombre de membre actuel, entrant et sortant.

Onglet Historique IDT

L’onglet « Consommation » :

Comme pour les objets de l’univers, il est possible de définir un ensemble comme « caché » ou « obsolète ». Dans le premier cas il ne sera tout simplement pas visible dans l’éditeur de requête mais utilisable, alors que les documents utilisant des ensembles obsolètes ne pourront plus être rafraichis. D’autres options permettent de définir où se trouvera l’ensemble dans l’éditeur de requête, si l’ensemble doit être appliqué par défaut (comme pour les filtres) et son niveau de sécurité dans l’univers.

Onglet consommation dans IDT

L’onglet « Référentiel » :

Cet onglet permet quant à lui de connaître la révision et la publication de l’ensemble, du conteneur et de l’univers sur lequel nous travaillons.

Onglet Référentiel IDT

Utilisation d’un ensemble : filtrer un rapport Web Intelligence pour un périmètre d’activité donné

De retour dans Web Intelligence, nous souhaitons créer un rapport simple avec les noms de clients et le chiffre d’affaires généré respectant le périmètre d’analyse défini dans notre ensemble.

Il suffira d’appliquer les BI Sets comme vous appliquez habituellement des filtres de requêtes :

Filtre rapport Web Intelligence

Le SQL généré s’appuiera alors sur les BI Sets générés et stockés en base de données pour filtrer notre résultat :

SQL généré par les BI Sets

IDT en mode SET uniquement

Il est possible de forcer le démarrage d’IDT en mode « BI Set uniquement ». Pour cela il faut modifier le fichier de paramètre informationdesigntool.ini dans <Dossier d’installation client>\SAP BusinessObjects Enterprise XI 4.0\win32_x86 en ajoutant la ligne -Dsets.simplified.perspective=true :

BI Sets Uniquement

En redémarrant IDT, l’interface se retrouve simplifiée. Il faut dans un premier temps se connecter et choisir le conteneur de BI Sets sur lequel travailler :

Interface BI Sets simplifiée

L’interface est simplifiée, il n’apparait que les options relatives aux BI Sets :

Options simplifiées sur les BI Sets

Attention ! Il ne sera possible que de modifier les BI Sets existants. N’ayant pas accès aux univers dans cette interface simplifiée, vous ne pourrez pas créer de nouveaux conteneurs sur des univers.

Notre avis : L’interface simplifiée n’apporte rien de plus. Ce paramétrage ne sera utile que si vous avez des utilisateurs dédiés à la gestion de BI Sets.

2/ Dédier un APS pour les BI Sets

Il est possible de créer un nouvel APS dédié aux BI Sets en isolant le service « Sets Materialization Service ». Pour cela :

  • Créer un nouvel APS contenant les services « Sets Materialization Service» et « Adaptive Connectivity Service »
  • Retirer le service « Sets Materialization Service» présent dans les autres APS (pour cela, arrêter les APS concerné et choisir « Selection des services »)

Dans le nouvel APS, vérifier que le démarrage automatique est activé et que le paramètre suivant est présent :

-Dbusinessobjects.connectivity.directory=<répertoire d’install>/SAP BusinessObjects Enterprise XI 4.0//dataAccess/connectionServer

En isolant le « Sets Materialization Service » dans un APS unique, vous êtes certains d’en avoir isolé le fonctionnement. Cela sera utile en cas d’utilisation intensive des BI Sets.

Cette modification est transparente pour l’utilisateur dans l’utilisation d’IDT.

Notre avis :  Dédier un APS ne sera utile qu’en cas d’utilisation prononcée des BI Sets.

Résumé

Si vous aviez déjà l’habitude de travailler avec les BI Sets, les améliorations significatives de la BI 4.2 SP5 (gestion du schéma d’enregistrement des sets, figer les sets, …)  vous permettront une meilleure gestion de vos BI Sets. Vous aurez donc tout intérêt à en profiter.

Si vous découvrez cette fonctionnalité, les points importants à retenir sont :

  • Un BI Set (statique ou temporel) est une vision figée d’un périmètre d’analyse
  • Il est possible de planifier le rafraichissement des BI Sets via la CMC
  • Il est désormais possible de figer des sets pour en interdire la modification. Ils deviennent ainsi des sets de référence sur lesquels d’autres sets pourront être construits
  • L’ensemble des clés primaires définissant un set sont stockées en base de données

Les BI Sets ne sont pas de simples filtres, de par la possibilité de garder une vision à un instant T. Ils permettent des analyses complexes qui peuvent se révéler impossible à réaliser autrement !



Laisser un commentaire

Etes-vous un humain ? *